Café Philo Bastille
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

 

 REflexion du débat du mercredi 3 mai sur zoom . L'argumentation.

Aller en bas 
AuteurMessage
fellion




Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 05/04/2020

REflexion du débat du mercredi 3 mai sur zoom . L'argumentation. Empty
MessageSujet: REflexion du débat du mercredi 3 mai sur zoom . L'argumentation.   REflexion du débat du mercredi 3 mai sur zoom . L'argumentation. Empty4/5/2023, 14:23

L’argumentation en philosophie :

Il n’y a en philosophie que deux démarches, symétriques : transformer un problème en un texte supposé y apporter une réponse argumentée, ce que l’on appelle à l’écrit une dissertation ; saisir un problème dans un texte, ce que l’on appelle une explication de texte. Dans les deux cas, il s’agit d’argumenter, ou de saisir le mouvement et la portée d’une argumentation déjà élaborée.
L’argumentation est donc l’un des aspects de « l’union substantielle » - clin d’œil cartésien – de « l’exercice réfléchi du jugement » et de « l’acquisition d’une culture philosophique initiale ».
Le lien indissoluble entre réflexion et culture, conduit à ne pas proposer d’ « exercices argumentatifs », et à toujours lier l’argumentation à une démarche philosophique effective, d’approche d’un problème ou d’explication d’un texte. En revanche, l’attention doit être portée à tel moment sur ce qui fait la valeur d’un argument ou d’une ligne argumentative. La question générale de savoir ce qui fait qu’une argumentation est valide peut être précisément examinée lors de l’examen des notions de vérité ou de démonstration.
De ce point de vue, et à la différence de la démonstration, conçue comme un pur processus logico-mathématique, l’argumentation a par essence un caractère dialogique, par où l’étymologie fait entendre non qu’il faut être deux, mais que, comme dans diaphane, quelque chose a lieu au travers du discours, de la raison, entre des pôles (au moins deux, ce qui permet de récupérer la distinction monologue/dialogue). Si l’on peut espérer que l’argumentation vise, non la persuasion, mais la conviction, et d’abord celle de celui qui la met en œuvre, la production d’un argument ou d’une suite d’arguments suppose une attention constante aux objections qu’elle peut susciter, ou aux limites qu’elle peut rencontrer, ce que vise la définition platonicienne de la pensée comme dialogue silencieux de l’âme avec elle-même.
En ce sens, on pourrait opposer argumentation et dialogue d’un côté, discussion de l’autre : les dialogues platoniciens commencent vraiment quand la discussion s’arrête, et qu’une argumentation est proposée pour répondre à une question que la discussion initiale a fini par dégager, argumentation soumise à l’approbation du répondant.
On peut dire que l’argumentation en philosophie engage les questions suivantes : celle de sa cohérence logique ; celle de sa pertinence par rapport à la question posée ; celle de sa portée, que l’examen d’objections possibles permet d’établir, de restreindre, en particulier en se demandant dans quels cas, dans quelle mesure, ou à quelles conditions, ou en quel sens elle est pertinente. Cela revient à poser qu’une argumentation d’a pas de valeur absolue, ce qui ne veut pas dire qu’elle est juste subjective ou arbitraire, mais qu’elle est toujours relative à une certaine manière de poser un enjeu.
Revenir en haut Aller en bas
 
REflexion du débat du mercredi 3 mai sur zoom . L'argumentation.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mots sont-ils un obstacle à la réflexion?
» La vérité est-elle dans la réflexion ?
» CAFE DEBAT AUTREMENT DIT
» Note bibliographique du débat du 21.02.2009
» Le débat d'idées est-il la ruine de la philosophie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Libres débats-
Sauter vers: