Café Philo Bastille
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -56%
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
Voir le deal
6.99 €

 

 Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses?

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Pi-Jean-Yves




Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2020

Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty
MessageSujet: Re: Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses?   Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty30/4/2020, 23:18

Dans la mesure où l' on circonscrit ce à quoi on cherche à répondre, chercher à formuler dessus "toutes les hypothèses" peut se présenter comme le fait de réduire l' ensemble des cas que l' on peut en déduire à un minimum expérimentable.
Revenir en haut Aller en bas
fellion




Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/04/2020

Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty
MessageSujet: Le principe du "tamis"   Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty26/4/2020, 19:37

Le tamis n’est pas un mot oriental désignant un tapis, ce mot est tatami. Pas d’erreurs s’il vous plaît. Le tatami est l’exact contraire du tamis;  en japonais 畳, tatami,est littéralement le « rempli », le « tassé. » Si on admet qu’un tamis est équivalent à une passoire, ce qui nous permet d’échapper à l’anathème des défenseurs de la théorie du genre, l’un est masculin, l’autre féminin, restons neutre. Alors la philosophie Shadoks nous dit:

On appelle passoire tout instrument sur lequel on peut définir trois sous-ensembles : l'intérieur, l'extérieur et les trous.

L'intérieur est généralement placé au-dessus de l'extérieur et se compose le plus souvent de nouilles et d'eau.
Les trous ne sont pas importants. En effet, une expérience simple permet de se rendre compte que l'on ne change pas notablemant les qualités de l'instrument en réduisant de moitié le nombre des trous, puis en réduisant cette moitié de moitié... etc... etc... et à la limite jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trous du tout. D'où théorème :
La notion de passoire est indépendante de la notion de trous et réciproquement.

On appelle passoires du premier ordre les passoires qui ne laissent passer ni les nouilles ni l'eau.
On appelle passoires du second ordre les passoires qui laissent passer et les nouilles et l'eau.

On appelle passoires du troisième ordre, ou passoires complexes, les passoires qui laissent passer quelquefois l'un ou l'autre et quelquefois pas.
Pour qu'une passoire complexe laisse passer l'eau et pas les nouilles, il faut et il suffit que le diamètre des trous soit notablement inférieur au diamètre des nouilles.

Pour qu'une passoire complexe laisse passer les nouilles et pas l'eau, il faut et il suffit que le diamètre des trous soit notablement inférieur au diamètre de l'eau.

Quant aux passoires du premier ordre qui ne laissent passer ni les nouilles ni l'eau, il y en a de deux sortes :
Les passoires qui ne laissent passer ni les nouilles ni l'eau ni dans un sens ni dans l'autre et celles qui ne laissent passer ni les nouilles ni l'eau que dans un sens seulement.

Ces passoires là, on les appelle des casseroles.
Il y a trois sortes de casseroles.
Les casseroles avec la queue à droite, les casseroles avec la queue à gauche, et les casseroles avec pas de queues du tout.
Mais celles-là on les appelle des autobus.

Il y a trois sortes d'autobus: les autobus qui marchent à droite ; les autobus qui marchent à gauche et les autobus qui ne marchent ni d'un côté ni de l'autre. Mais ceux-là, on les appelle des casseroles.
Il y a trois sortes de casseroles :
Les casseroles avec...

Je n'émets là qu'une hypothèse, parmi toutes celles qui sont en droit d'être exprimées.
Revenir en haut Aller en bas
fellion




Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/04/2020

Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty
MessageSujet: Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses?   Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty26/4/2020, 14:08

L’outil informatique utilisé pour les débats philo, permet à chacun des utilisateurs d’user d’un moyen de dialogue (en anglais on dit tchat). Voici la suite des interventions écrites lors de ce débat. Elles sont brutes, sans coupures.
Ainsi vous pouvez retrouver les questions posées par les participants, puis la question retenue. En gras.

Ensuite les définitions données sont brèves, elles sont celles des mots clés posés lors des interrogations de chacun d’entre vous. Ensuite le rappel du texte de la citation donnée, « L’apologue des trois tamis. »

(J’expliquerais pourquoi la citation de l’apologue des 3 tamis est l’une des illustrations du sujet proposé.)

10:59:45 De fellion : la démocratie doit-elle définir son entreprise?

11:00:08 De fellion : Le virus est-il le dernier prédateur de l’homme?

11:00:40 De fellion : Le chez-soi protection prison ou autres?

11:00:50 De fellion : De quoi le chez-soi est-il le nom?

11:01:32 De fellion : Qu’est-ce qu’être riche?

11:01:50 De safaei.a : Quand on fait un don, qu'est-ce qui définit qui le mérite le plus ?

11:01:51 De fellion : Comment accepter l’inacceptable?

11:02:16 De fellion : Doit-on faire toutes les hypothèses?

11:02:32 De fellion : A quoi sert l’ironie, en philosophies?

11:02:57 De fellion : Est-il sécurisant de perdre sa liberté?

11:03:03 De Dimitri : est-il sécurisant de perdre sa liberté?

11:03:26 De fellion : Est ce que parce qu’on est triste que nous soymes malheureux?

11:04:54 De fellion : Doit-on se soumettre aux dogmes?

11:06:06 De fellion : Quand on fait un don. Qui le mérite le plus?

11:06:31 De fellion : Qui mérite qu’on lui fasse un don?

11:08:17 De Gil : L'homme est-il un animal auto-domestiqué?

11:08:29 De fellion : Etre triste, est-ce être malheureux?

11:13:16 De fellion : Le sujet retenu est: "Doit on faire toutes les hypothèses?"

11:13:57 De fellion : L’homme est-il un animal auto domestiqué?

11:14:44 De fellion : Notre nature profonde est elle solidaire ou égoïste?

11:16:56 De fellion : Le sujet retenu est: "Doit on faire toutes les hypothèses?"

11:19:24 De fellion : (1539) Emprunté au latin hypothesis (« argument »), lui-même emprunté au grec ancien ὑπόθεσις, hupóthesis (« action de mettre dessous »).

11:20:51 De fellion : Via le latin theoria (« spéculation »), du grec ancien θεωρία, theôría (« contemplation, spéculation, regards sur les choses, action d’assister à une fête ; la fête elle-même et par la suite, procession solennelle »), de θεωρέω, theôréô (« examiner, regarder, considérer »), de θεωρός, theôrós (« spectateur ») lui-même de θέα, théa (« la vue ») et ὁράω, horáo (« voir, regarder »).

11:21:14 De fellion : (Xe siècle) veritet, du latin vēritatem, accusatif de vērĭtas, dérivé de verus (« vrai »). En ancien français, un doublet populaire verté est attesté jusqu’au XIVe siècle.

11:22:02 De fellion : Définir le on. Que recouvre le sujet indéfini « on"

11:23:47 De fellion : Devoir ou pouvoir ?

11:23:58 De Gil : Il avait de tous petits peut-on . . .

11:24:14 De fellion : Faire, enlace de formuler

11:24:37 De fellion : Formuler en place de faire.

11:26:47 De Dimitri à fellion (en privé) : t en forme!!!

11:28:37 De fellion à Dimitri (en privé) : Dans quel contexte se place cette interrogation.

11:29:20 De fellion : Dans quel contexte se place cette interrogation.

11:29:46 De fellion : on est pas chez le coiffeur.

11:30:20 De Jacques B. : Je ne vois pas comment on pourrait rejeter une hypothèse sans l'avoir d'abord formulée.

11:30:25 De Dimitri à fellion (en privé) : rien de bien méchant je vois juste que tu gère le chat à profusion ... exelent

11:31:20 De Jacques B. : Est-ce que la vrai question ne serait pas plutôt : à partir de quel moment, à quelles conditions peut-on rejeter une hypothèse (qu'on a formulée) ?

11:33:06 De fellion à Dimitri (en privé) : Dictionnaire: hypothèse \i.pɔ.tɛz\ féminin

(Didactique) Supposition que l’on fait sans se demander si elle est vraie ou fausse, mais seulement pour en tirer des conséquences à vérifier.

11:33:25 De fellion : (Mathématiques) Proposition que l’on avance soit comme point de départ de la démonstration d’un théorème, soit comme donnée d’un problème.

11:33:33 De fellion : Dictionnaire: hypothèse \i.pɔ.tɛz\ féminin

(Didactique) Supposition que l’on fait sans se demander si elle est vraie ou fausse, mais seulement pour en tirer des conséquences à vérifier.

11:33:44 De fellion : (Ordinairement) Conjecture, ou ensemble de conjectures, qui permettent d’essayer, par une interprétation anticipée, une explication de certains phénomènes de la nature, ou de faits présents ou passés.

11:33:53 De fellion : (Biologie) Assemblage de plusieurs suppositions faites pour parvenir plus facilement à l’explication de certains phénomènes; ce qu’on appelle autrement et plus communément : système.

11:34:06 De fellion : Proposition particulière comprise sous la thèse générale.

11:34:40 De fellion : Une hypothèse peut reposer sur rien.

11:36:57 De fellion : dictionnaire historique Alain REY. Une hypothèse est une proposition ou une explication que l’on se contente d’énoncer sans prendre position sur son caractère véridique, c’est-à-dire sans l’affirmer ou la nier. Il s’agit donc d’une simple supposition. Une fois énoncée, une hypothèse peut être étudiée, confrontée, utilisée, discutée ou traitée de toute autre façon jugée nécessaire.
Une hypothèse destinée à être travaillée ou vérifiée est désignée par l’expression « hypothèse de travail » ; au contraire, une hypothèse utilisée sans intention de la vérifier (pour des raisons sentimentales, religieuses ou politiques par exemple) ce qui ne peut inclure la philosophie, constitue un postulat, un principe non démontré.
De fellion : Mais le grec ὑπ όθεσις (hypÓthesis) nous dit sous la thèse. Le radical thèse, désigne une « opinion », une « affirmation » ou « proposition » du grec τίθημι, tithèmi, « poser » et θέσις, thesis, « action de poser ».
En philosophie, une thèse est une affirmation, qui peut se résumer en une simple phrase, mais est généralement soutenue par un ensemble organisé d’avis d’arguments et de conclusions. Il s’agit donc de la position d’un auteur, d’une école, d’une doctrine ou d’un mouvement sur un sujet donné. Il est généralement exposé de manière plus ou moins détaillée.

11:41:10 De Gil : Jean, c'est une hypothèse recevable

11:42:13 De fellion : Via le latin theoria (« spéculation »), du grec ancien θεωρία, theôría (« contemplation, spéculation, regards sur les choses, action d’assister à une fête ; la fête elle-même et par la suite, procession solennelle »), de θεωρέω, theôréô (« examiner, regarder, considérer »), de θεωρός, theôrós (« spectateur ») lui-même de θέα, théa (« la vue ») et ὁράω, horáo (« voir, regarder »).

11:43:48 De Sarahb Monsdesir : c est quoi la question exacte ??

11:44:56 De fellion : supposition: Proposition que l’on suppose comme vraie ou comme possible, afin d’en tirer quelque induction.

11:46:14 De fellion : Hypothèse entendu comme capacité de perception.

11:47:19 De fellion : falsifier  Altérer une substance, un document, etc. dans le but de tromper en le faisant passer comme authentique.

11:48:53 De fellion : La réfutabilité (également désignée par le recours à l'anglicisme
falsifiabilité) a été introduite par Karl Popper et est considérée comme un concept important de l'épistémologie, permettant d'établir une démarcation entre les théories scientifiques et celles qui ne le sont pas. Une affirmation, une hypothèse, est dite réfutable (falsifiable) si sa forme logique est telle qu'il est possible de tester son éventuelle fausseté par une expérimentation.

11:52:20 De fellion : Un hypothèse à quoi cela sert?

11:53:59 De fellion : Un jour, quelqu'un vint voir Socrate et lui dit :
- Ecoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s'est conduit.
- Arrête ! Interrompit l'homme sage. As tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?
- Trois tamis ? dit l'autre, empli d'étonnement.
- Oui, mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu a as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est de celui de la Vérité. As tu contrôlé si ce que tu as à me dire est vrai ?
- Bien, bien. Mais assurément, tu l'as fait passer à travers le deuxième tamis. C'est celui de la Bonté. Ce que tu veux me dire, si ce n'est pas tout à fait vrai, est-ce au moins quelque chose de bon ?
Hésitant, l'autre répondit : non, ce n'est pas quelque chose de bon, au contraire ...
- Hum, dit le Sage, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s'il est utile de me raconter ce que tu as à me dire ...
- Utile ? Pas précisément.
- Eh bien, dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n'est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l'oublier ...

11:55:41 De fellion : Pourquoi avons nous  de faire des hypothèses. Parce qu’on a besoin de croire?

11:57:05 De fellion : Une hypothèse répond à une question que l’on se pose.

11:58:02 De fellion : Emprunté au latin problema (« problème, question à résoudre »), lui-même emprunté au grec ancien πρόϐλημα, próblema (« ce qui est lancé en avant ou projeté », « obstacle », « promontoire »).

12:01:54 De fellion : Problème qui conduit aux hypothèse, qui devient questions problèmatisation. Ainsi il y a des problèmes que l’on ne vit pas voir ce qui conduit au  refus de l’hypothèse.

12:03:28 De fellion : L’impossibilité de l’hypothèse est la limite de la dignité de l’être.

12:04:47 De Anaximandre : Les troistamisUn jour, un homme vint trouver le philosophe Socrate et lui dit :- Ecoute, Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s’est conduit.- Je t’arrête tout de suite, répondit Socrate. As-tu songé à passer ce que tu as à me dire autravers des trois tamis ?Et comme l’homme le regardait rempli d’étonnement, l’homme sage ajouta :- Oui, avant de parler, il faut toujours passer ce qu’on a à dire au travers des trois tamis.Voyons un peu ! Le premier tamis est celui de la vérité. As-tu vérifié si tout ce que tu veux meraconter est vrai ?- Non, je l’ai entendu raconter et...- Bien, bien. Mais je suppose que tu l’as au moins fait passer au travers du deuxième tamis, quiest celui de la bonté. Ce que tu désires me raconter, si ce n’est pas tout à fait vrai, est-ce aumoins quelque chose de bon ?L’homme hésita puis répondit :- Non, ce n’est malheureusement pas quelque chose de bon, au contraire...- Hum ! dit le Sage, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s’il est utile de meraconter ce que

12:06:58 De fellion : en philosophie on peut envisager toutes les hypothèses. En revanche les autre sciences peut être pas

12:11:04 De fellion : Il faut écouter toutes les hypothèses.

12:11:36 De Jean Louis VERDIER : Accuserunargument de théorie du complot bloque tout reflexiontant chez  le locuteur que chez les auditeurs. c’est d’abord un argument d’intimidation n

12:13:45 De fellion : Bine sur qu’on ne peut pas poser toutes les hypothèses, gardons celle qui sont dans in cadre pratique ou morale.

12:14:15 De fellion : Le cadre  éthique permet d’envisager une hypothèse.

12:16:08 De fellion : rapport des fausses nouvelles et des hypothèses.

12:16:35 De fellion : Problème de l’acceptation de l’hypothèse parce que trop tôt venue.

12:16:55 De fellion : émettre ou admettre.

12:17:17 De Jacques B. : Doit-on faire intervenir l'éthique dans la détermination de la vérité ? Doit-on dire "Ca doit être vrai mais ça donnerait raison à l'abominable X donc il vaut mieux considérer que c'est faux" ?

12:18:13 De fellion : LEs tempêtes de cerveaux sont peut être la façon de pouvoir émettre toutes les hypothèses.

12:19:12 De Jacques B. : Exemple : "Mais où sont passés les indo-européens" de Jean-Paul Demoule

12:21:57 De Jean Louis VERDIER : permission accordee

12:29:33 De fellion : On. d’ou je parle qui parle.

12:31:42 De fellion : Un hypothèse est toujours basée sur quelque chose. Il n’ y a pas de fumée sans feu.

12:34:34 De Jacques B. : Le problème c'est aussi que Raoult n'a pas comparé la chloroquine à un placebo pour des raisons éthiques, il ne voulait pas avoir sur la conscience des morts qui auraient pris le placebo, mais c'est le seul moyen de savoir si la chloroquine est vraiment efficace.

12:34:55 De Anaximandre : La décision d'utiliser la hydro

12:37:39 De fellion : Du latin postulatum (« demande »).

12:38:59 De Jacques B. : proposition que l'on demande d'admettre

12:52:03 De Jean Louis VERDIER : Merci à tous. Au revoir 😊

12:53:37 De Jacques B. : Etymologiquement hypothèse = posé sous

13:01:53 De Jacques B. : Aristote

13:02:50 De Jacques B. : plus de manifs, plus de gilets jaunes, une population docile...

13:03:07 De Jacques B. : le rêve pour tout gouvernement

13:08:24 De Jacques B. : C'est l'intelligence qui fait jaillir une hypothèse à partir d'un problème, ensuite la raison examine cette hypothèse pour la valider ou l'invalider.

13:10:35 De fellion : Pas la dialectique de Socrate mais celle de Platon.

13:10:37 De Anaximandre : Une hypothèse peut être vraie ou non pour déboucher ou non sur une propriété, un théorème.

13:11:18 De Jacques B. : Une hypothèse devient un théorème quand elle est démontrée.

13:12:11 De Anaximandre : Il faut surtout s'éduquer à reconnaître les hypothèses qui en valent la peine. Savoir contrecarrer les fausses vérités.

13:13:41 De Jacques B. : axiome = définition ?

13:14:23 De fellion : La sélection de l’hypothèse

13:24:07 De fellion : La théorie du complote affirme et ne propose pas d’hypothèse

13:24:57 De Anaximandre : Par exemple, dans le domaine des nouvelles technologies et des sciences sociales, la recherche d'hypothèses pour mieux cibler et trouver des solutions à des problématiques posées, et au vu des masses de données gigantesques et au temps de réactivité la plus rapide possible, les théories de probabilités sont de plus en plus utilisées avec un taux d'erreur minimisé.

13:28:41 De fellion : On peut écouter Laurent

13:34:16 De Jacques B. : En mathématiques on démontre.

13:34:55 De Jacques B. : La théorie la plus simple qui explique ce que nous observons aujourd'hui est celle du big bang.

13:35:12 De Jacques B. : On assimile simplicité et vérité.

13:35:43 De fellion : Allez sur le forum de discussion.

13:35:50 De Jacques B. : De même la théorie la plus simple qui explique le mouvement des planètes que nous observons est la théorie héliocentrique.

13:53:14 De Jacques B. : Il me semble que cette réunion Zoom appartient à l'entreprise de Benjamin, pas à l'association.

13:54:44 De Jacques B. : Je propose que Dimitri fasse son débat demain à titre individuel et dans la semaine l'association décide si elle soutient ou pas son initiative pour la suite.

13:56:16 De CHRISTINE : l'association a de l'argent inutilisé...

14:01:52 De Dimitri : ou parce que l'écran fatige la vue...

14:02:00 De Michel Barone : moi j'ai un smartphone, du coup je garde mon image jusqu'à 13h. Après, soit je quitte, soit je reste sans l'image car je reste souvent sans batterie après 13h

14:05:49 De CHRISTINE : désolée, je dois vous quitter, bonne confination, à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty
MessageSujet: Re: Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses?   Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat du dimanche 22 avril. Doit on faire toutes les hypothèses?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» doit-on faire toutes les hypothèses? Hypothèse, que veut dire ce mot?
» Doit-on dire que nous vivons ou doit-on dire que nous mourrons?
» CAFE DEBAT AUTREMENT DIT
» Note bibliographique du débat du 21.02.2009
» Le débat d'idées est-il la ruine de la philosophie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Continuer le débat du dimanche matin-
Sauter vers: