Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La raison et la foi sont-elles complémentaires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Véroniqu
Invité



MessageSujet: Re: La raison et la foi sont-elles complémentaires ?   Lun 27 Oct - 12:59

Laisser agir la vérité?
J'ai un peu de mal à comprendre concrètement ce que cela représente.
S'ouvrir par lâcher prise, OK je vois à peu près. Mais la réflexion est de toute manière un acte volontaire. Essayer de produire du sens, de trouver un sens, n'est pas une "non-action".
Je ne crois pas non plus que la vérité existe en dehors de nous. Par notre existence-même nous modifions sans cesse le monde, et sa vérité.
Est-ce que l'amour de la sagesse implique amour de la vérité? Elle implique amour de la recherche de la vérité, de la prise de recul, et de la paix intérieure, me semble-t-il.
Probablement pas amour des certitudes en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



MessageSujet: Foi et raison   Mar 7 Oct - 20:23

Une des manières de faire semblant d' avoir quelque chose à dire tout en ne disant rien est de s' expliquer par affirmations conditionnelles dans le corps de son discours, pour conclure par euphémismes affirmatifs au présent de l' indicatif.

Confondre :
- hypothèse : une supposition fondée sur une connaissance factuelle - un savoir objectif - et, par conséquent, où il est possible, par tests, expériences etc, de diminuer, voire supprimer, le doute et l' ignorance et
- élucubration : une supposition fondée sur des pseudo-concepts, des ressentis, des sentiments, des jugements de valeurs etc - un savoir subjectif - qui, en fait, n' expriment que notre ignorance, un non-savoir total : des jugements où nous sommes juge et partie à n' en plus finir pour trouver "ce qui nous convient, nous rassure etc" - bref, un labyrinthe d' opinions et de sentiments.

Opinion n' est pas connaissance n' est-ce pas ? ...
Et la connaissance n' est-elle pas l' essence de la philo contrairement à l' opinion ?

Il est étrange de considérer foi et raison comme des êtres qui parlent et qui montrent ou bien comme des outils. Parler de la raison <en soi>, de la <"croyance" en la raison mathématique>, de la croyance qui <est aveugle (indicatif présent)> alors que la foi ne le <serait pas (conditionnel)> ...
Peut-être une conséquence d' une substantivation excessive des verbes et des adjectifs ?

A mon avis, la foi est tout aussi aveugle que la croyance et l' espérance basée sur une croyance. Avoir la foi c' est se fier en la croyance à une croyance, c' est, pour soi ou pour l' humanité (soyons "humain" !), espérer se tirer d' affaire à bon compte grâce à ... ou au nom de ... parce que l' on croit être, en essence, plus que ce que l' on est aujourd' hui.

Il est aussi étrange de demander : comment accéder à la vérité ?
Ce n' est pas à nous d' accéder à la vérité mais à la vérité d' accéder à nous .... Ce qui implique de ne pas élaborer de stratégies d' accès, de ne pas "vouloir capturer" car là où il y a "vouloir" il y a aussi finalité, résultat prédéfinis, autrement dit, des préjugés ou des "ce qui me convient" ... etc. Bref, laisser agir la vérité, la laisser entrer en existence en nous-même ... un lâcher prise : une non-action pour moi, non-action pour "le moi", qui est action pour la vérité.

Ainsi la vérité est vivante; vivante comme la nature.
Et comme la nature, elle peut être dénaturée, exploitée, dissimulée.
Mais à la différence de la nature, du fait de la nécessité du lâcher-prise, toute supposition ne peut qu' entraîner une méconnaissance de la vérité et entraver son action.
Autrement dit, en ce qui concerne la vérité de ce que sont le "moi",le communautarisme et le nationnalisme (des "moi" étendus), il n' y a pas de suppositions qui puissent être aussi hypothèse. Toute supposition est inévitablement une projection du "moi".

Ainsi,c' est la vérité qui doit agir et non moi qui doit apporter la preuve de la véracité de la vérité pour pouvoir agir ... ... Fini les gourous, les maîtres à penser, les directeurs de conscience, les initiés, les chargés de mission par "Dieu" ... etc ...
et autres philosophes (que j' appelle pseudo-philosophes) qui considèrent la philosophie comme une culture, un savoir qui doit être transmis - à l' homme de la rue, au "peuple"; ou qui considèrent qu' il faut éclaircir les questions et qui proposent des méthodes pour ce faire...

Parce que la vérité ne se transmet pas au moyen d' un système d' idées. Ne dit-on pas que la philosophie est l' amour de la sagesse, et par conséquent, amour de la vérité (évidemment, comment pourrait-il y avoir sagesse sans vérité ?).
Ainsi, puisque philosophie et vérité sont une seule et même action, il n' y a de philosophie que si il y a lâcher-prise.
Là où la vérité agit, la clarté est là.
Revenir en haut Aller en bas
Véronique



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: La raison et la foi sont-elles complémentaires ?   Ven 3 Oct - 0:13

Bonjour.
Il me semble que ceux qui ne veulent s'appuyer que sur la raison espèrent trouver aussi la réponse au "pourquoi" des choses, pas seulement le "comment"...
Une autre réflexion qui me vient, c'est que la raison est moins sécurisante que la foi.
En effet l'homme ne peut compter que sur lui-même pour trouver la vérité, et manque de recul. Il est son propre système de points de repères, qui bougent avec lui...
De plus, il y a du l'affectif, de l'amour, dans la foi (en tout cas je le ressens ainsi), tandis que la raison est "froide", objective.
Pour calmer son inquiétude, l'être humain a besoin de se sentir protégé, ce que la foi peut lui apporter - même si ce n'est que la foi en la raison.. Smile

Ceci dit, je me demande aussi si les 2 concepts sont à placer sur le même plan: autant la raison peut m'apparaître comme un outil, autant la foi me paraît davantage paasive. Mais je ne suis pas très compétente en la matière: peut-être travaille-ton sa foi autant que sa raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magret.B
Invité



MessageSujet: Foi et raison   Mar 23 Sep - 18:35

Bonjour Bernard
Il ne faut pas oublier, que nous avons fait une différence conceptuelle entre "foi" et "croyance".
La croyance est aveugle. C'est une confiance accordée à un sytème religieux, idéologique ou imaginaire, sans que nous en ayons expérimenté sa validité par nous-même.
La foi serait, au contraire, liée à la "puisance" de vie. C'est elle qui nous commanderait d'avoir confiance en la vie. Sans elle, nous serions désespérés. Nous nous auto-détruirions, faute d'espérance.
La foi serait donc une "force" qui nous permettrait de nous dépasser.
Elle ne serait pas nécessairement liée à un sytème religieux.
Elle ne serait pas aveugle, car ce serait une expérience à faire par nous-même.
Je ne pense pas que la foi soit révélée hors de soi-même. C'est, par contre, le cas de la croyance.
On peut d'ailleurs croire en la raison mathématique, et celle-ci se pose d'un point de vue, généraliste, objectiviste et extérieur à soi.
Je pense que la foi, au contraire, est un dépassement de soi, des obstacles et des pensées qui nous donnent perdant.
Je pense que la foi dépasse le raisonnement humain, mais pas la "raison" en soi. Elle dépasse le raisonnement humain, parce qu'elle transcende l'égo.
La foi est donc une révélation faite en soi-même et pour soi-même dans les rares moments, où nous dépassons notre simple condition humaine.
Je pense que les gens qui, par exemple, guerissent d'une maladie incurable, alors que le corps médical et le raisonnement humain les condamnent, ont développé cette foi inébranlable en la vie.
Pour terminer, je citerai la parabole du philosophe jésus de Nazareth, en tant que philosophe :
"Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous auriez dit au mûrier que voilà : "Déracines-toi et va te planter dans la mer.", et il vous aurait obéi !" Les Evangiles
Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Bernard



Nombre de messages : 233
Age : 63
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: La raison et la foi sont-elles complémentaires ?   Dim 14 Sep - 20:23


La foi et la raison sont-elles complémentaires ? nous sommes-nous demandés ce matin …
Oui disent les uns qui placent la foi au-delà des limites de la raison ou encore ceux qui voit dans la foi un besoin psychologique de complétude, le besoin de « l’autre » comme l’enfant nouveau-né a besoin de sa mère..
Non disent les autres qui voient dans la foi une paresse de la pensée. Lorsque la raison nous dit ce que nous ne voulons pas entendre, nous nous réfugions alors dans la foi pour mieux supporter le monde.
Mais nous ne nous sommes pas posé la question de savoir pourquoi nous avons besoin de la foi ou de la raison ? Pour trouver la vérité ? Si nous retenons cette hypothèse se pose alors la question de la façon d’accéder à la vérité et là encore la foi et la raison divergent. La foi nous dit que la vérité nous est révélée, elle nous est donc donnée de l’extérieur de nous-mêmes. La raison au contraire nous dit que la vérité est à rechercher en nous-même. Elle nous dit que nous avons en nous la capacité d’expliquer le monde.
Mais de quelle vérité s’agit-il ? A quelle vérité la foi et la raison peuvent-elles nous faire accéder ? La foi et la raison donne accès chacune à leur vérité semble t-il. La foi répond à la question du pourquoi, elle nous montre la vérité des fins. La raison quand à elle répond à la question du comment, elle nous montre la vérité des moyens. Ainsi, si l’on suit mon hypothèse, c’est à la foi semble t-il de répondre à la question « pourquoi y a t-il quelque-chose plutôt que rien ? » question fondamentale de la philosophie dit-on ! De même à la question de la création du monde la raison nous répondra sur le comment (le big bang etc …) alors que seule la foi nous répondra sur le pourquoi … Certes la foi ne répondra qu’à ceux qui l’ont ! ceux qui n’ont pas la foi n’auront pas de réponse du tout … car la raison ne compensera jamais le manque de foi !
Alors à la question initiale de la complémentarité de la foi et de la raison …. il semble bien, selon cette hypothèse, qu’il faille répondre positivement. La foi et la raison sont complémentaires … oui mais … à condition d’avoir la foi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La raison et la foi sont-elles complémentaires ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La raison et la foi sont-elles complémentaires ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les bouches d'égouts sont-elles rondes?
» (Arcachon) Hôpitaux complémentaires 1914-1918
» Pourquoi... les planètes sont-elles rondes ?
» Comment sont fabriquées les canettes en aluminium ?
» Mes pierres : mais que sont-elles ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Débats du dimanche matin-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: