Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Attention aux dérives de la laïcité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oanto
Invité



MessageSujet: laicite   Ven 11 Mar - 3:13

en effet la laicite et un mode comparable a une religion aux memes titre que la science ou un outil puisse devenir des armes :/
quand a l'exemple concret et fort pertinent ils me semble que l'annulation tient moins sur la virginite en question mais plus sur le fait d'avoir contractuellement menti a se sujet
(un peu comme bill clinton : c'est pas qu'on lui souffle dans le saxo qui est grave c'est qu'il puisse mentir a ce sujet et dans le principe de precaution sur d'autres sujets..)
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



MessageSujet: Les dérives de la laïcité ? !!!! ?   Mar 10 Juin - 2:12

Il y a la laïcité et il y a les idéologies, les croyances, les coutumes ... etc. Pour nombre de gens la laïcité n' est qu' une idéologie déguisée : l' idéologie de l' état, de la puissance publique, qui s' oppose à la "liberté individuelle", à la "liberté de l' identité culturelle", aux coutumes (voire les "lois" communautaires) ... etc.

<Pas d' idéologie> disent-ils est encore une idéologie ! Dans le même ordre d' idée d' aucuns déclarent <pas de croyance> est encore une croyance ! ... bref, nous en sommes revenus à l' époque où le zéro n' avait pas encore été inventé ! ;
évidemment, il ne vont quand même pas jusqu' à dire <pas d' argent> est encore de l' argent !!! ; car ils savent compter ... mais ils comptent tout ... ils comptent même, et sutout, dans ce qu' ils nomment "un bon" mariage; pas seulement la dote mais aussi la virginité, la réputation des "familles" (à quand un procès pour tromperie sur la réputation ... ?? ; il y a déjà eu des guerres pour ça ... là, famille = clan ... etc).
Le "bon" mariage, c' est un procédé, une manoeuvre "réputée" pour consolider des réputations; comment pourrait-on encore "marcher la tête haute" quand la fille "que l' on marie" n' est plus vierge ?

Arrive la laïcité ... qui déclare qu' il n' y a d' homme que "un" homme; un homme = une voix, une femme = une voix,
une famille = un clan = une communauté = une coutume = une croyance = une foi = une idéologie = un "philosophe" = un spécialiste en "science politique" = une école confessionnelle = zéro voix;

.... et là, arrive la difficulté des états qui se disent laïcs !
en effet, pourquoi ne pas aller jusqu' au bout de la laïcité ?

dire, proclamer : un parti politique = un groupe politico-industriel et commercial = une école militaire = un lobby = ... un dirigeant d' état = zéro voix ! ... bref, absence de pressions, absence de fabrication d' "opinions", absence d' espérances de lendemains qui chantent, absence de symboles nationaux ....
hé oui, la "nation", c' est une communauté "politique" avec son histoire propre qui ne parle des hommes que pour faire valoir ses gloires et faire pleurer sur ses défaites.
Où donc sont le respect de l' homme et le respect de la nature en cette histoire ?

La laïcité jusqu' au bout, signifie donc absence de "moi collectif", absence de "nations unies" (une collusion de lobbies, évidemment désunis par nature !).

Ainsi, là où il y a laïcité (la vraie) l' homme n' est plus prisionnier du groupe, du clan ... etc : "le respect" (qui n' est, dans ce cas, qu' un irrespect habillé) n' a plus pour préalable la soumission (voire l' adoration) à une autorité salvatrice, que ce soit le patriache du clan familial ou les hauts dignitaires d' une organisation confessionnelle, ou communautaire, ou militaire, ou nationale, ou internationale, ou "universelle" ...

et il est alors possible de comprendre que l' absence d' idéologie n' est pas l' idéologie de "l' absence d' idéologie", que la non-croyance n' est pas la croyance en l' "absence de croyance" ... etc ...
et que la virginité n' est pas la croyance en l' "absence de la non-virginité" et que le respect n' est pas la croyance dans le non "non-respect".
bref, que le zéro n' est pas un "un" dissimulé. Zéro est bien zéro !

La laïcité, c' est le pays, un espace libre et vivant, où il est possible de s' éduquer soi-même; c' est cet espace qui est libre et vivant et non le "moi"; et que ce "moi" soit personnel, communautaire ... etc ne change rien à l' affaire;
il est toujours possible de construire une prison là où il y a de l' espace mais l' inverse est impossible; dans l' "espace" d' une prison il est impossible de construire l' espace laïc.

Et c' est pourquoi la laïcité est précieuse. Ne la perdez pas de vue !
Revenir en haut Aller en bas
jacquesb



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Attention aux dérives de la laïcité   Mar 3 Juin - 0:37

Le tribunal de grande instance de Lille a annulé en avril 2008 un mariage «pour erreur sur les qualités essentielles du conjoint» car l'épouse avait menti sur sa virginité. De nombreuses personnalités politiques ont protesté contre cette décision. On a notamment protesté contre le fait que la virginité soit considérée comme une qualité essentielle. Mais est-ce que c'est au législateur ou à la justice de définir quelles sont les qualités essentielles ? Le plus important n'est-il pas le fait que telle qualité soit considérée comme essentielle par un des conjoints ? D'autre part, dans cette affaire, le mari a été trompé sur deux qualités qu'il considérait comme essentielles : la virginité et l'honnêteté. On peut contester l'importance de la virginité, mais il me semble plus difficile de contester celle de l'honnêteté : il me semble qu'un bon mariage doit être basé sur une relation de confiance difficilement compatible avec le mensonge. Un mariage qui commence par un mensonge est mal parti. J'ai l'impression qu'en fait ce qui pose problème c'est le fait que la virginité est importante pour les musulmans, ce qui peut faire penser que ce jugement constituerait une sorte d'officialisation de l'islam et donc de recul de la laïcité, un peu comme le fait d'accepter des signes de religion dans des lieux publics. Mais il me semble que la véritable laïcité consiste à ce que l'Etat ne prenne pas en compte des considérations religieuses. Et dans ce cas ce jugement me semble valable en dehors de toute considération religieuse, l'honnêteté étant aussi importante pour un athée que pour un croyant. La question de la virginité peut n'être considérée que comme le révélateur d'une malhonnêteté.
Je me demande aussi si ceux qui désapprouvent cette décision sont bien conscients de toutes les conséquences de cette désapprobation. Veulent-ils remettre en question le droit pour chacun de décider librement des critères de choix de son conjoint ? Le fait de désapprouver cette décision du tribunal implique une remise en cause profonde de la notion de mariage considérée comme une union basée sur le consentement mutuel et la confiance réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attention aux dérives de la laïcité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attention aux dérives de la laïcité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» Attention à l'abus d'hormones
» Attention : changement de lieu pour la réunion du 27 aout !!!
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» Et la littérature eut enfin droit de cité au Québec

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Libres débats-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: