Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Pour résoudre un problème faut-il s'attacher aux causes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascal
Invité



MessageSujet: pour résoudre un pb ...   Ven 14 Déc - 21:19

Deux difficultés posent pb :
1/ le manque de savoir et le manque de savoir-faire (en science, technologie, économie ...etc...)
2/ et les pbs humains - pbs qui compliquent singulièrement les précédents, au point de les renvoyer aux calendes grecques ! ... -
Ces pbs humains sont d' une toute autre nature; ce sont des pbs de relations i.e des pbs politiques qui conduisent toujours à la lutte pour, enfin, après moultes tergiversations, conditions préalables, négociations, ...ect ... trouver un terrain d' entente pour enfin se parler ... ;
bien évidemment ce n' est que le début du début ... ;
"vanité des vanités tout est vanité", susceptibilité, orgueil, protection de ces abstractions égocentriques que sont l' identité territoriale et communautaire, le pouvoir, les symboles, les drapeaux ... etc ...
Tout cela confine l' homme i.e l' humanité dans une existence étriquée où la misère, les croyances, le bavardage de "l' espérance", et la pollution de la nature et de l' esprit, les divisions, le grand écart entre les riches et les pauvres dominent et empèchent toute résolution.
N' est-ce pas l' origine de la vanité qu' il nous faut découvrir ?
N' est-ce pas là la cause fondamentale ?
Et les cafés philo sont ils un lieu adéquat pour traiter cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Jacques
Invité



MessageSujet: ça dépend   Mar 11 Déc - 23:04

A priori il peut sembler préférable de supprimer les causes du problème, mais je pense qu'il n'y a pas de recette universelle. Il faut s'adapter aux circonstances. Il peut y avoir certains cas où il est préférable de corriger les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
bruno



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Agir ou pas sur la réalité   Mar 11 Déc - 14:24

Bonjour Bernard

On peut effectivement dénoter une certaine incapacité de la part des philosophies extrêmes orientales, mal comprises,-et je pense que les peuples extrêmes orientaux ne comprennent pas nécessairement leur propre philosophie-à évoluer et d'être un frein dans l'accés à la modernité.
Je donnerai ici comme exemple le phénomène des castes en Inde. Ce système a véritablement freiné l'humanisme dans cette culture. Le fait de ne pas agir pour changer les choses, empêche toute évolution.
Mais il ne s'agit pas au fond de transformer la réalité, mais d'apprendre à vivre avec elle. Le système des castes n'est pas la réalité, car dans cette dernière, face à la mort par exemple, il n'y a pas d'hommes plus important que les autres.
Les occidentaux ne sont pas mieux lotis. Ils ne sont pas dans la réalité. Ils pensent pouvoir transformer et manipuler la nature comme bon leur semble. Mais qui peut transformer la réalité ? On voit bien les résultats désastreux pour l'environnement.
Le problème n'est donc pas comment transformer la réalité, mais plutôt, comment s'adapter à elle et comment se corriger dans notre interaction avec elle.
Dans ce cas, les philosophies extrêmes orientales, bien comprises, ont raison. L'homme doit s'éviter d'agir s'il pense pouvoir transformer la réalité. Ce non argir concerne l"ego". le "moi" humain qui veut tout s'accaparer.
La nature fait bien les choses dit-on, laissons-la agir en nous et dans le monde. Elle évolue d'elle-même, pour peu que nous ne la freinions pas.
Par contre, il est nécessaire d'agir, avec "sagesse", sur notre comportement et notre organisation sociale, car nous ne sommes, de ce point de vue, pas du tout dans la réalité. Nous risquons le catastrophe et peut être est-il déjà trop tard.
Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard



Nombre de messages : 233
Age : 63
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Pour résoudre un problème faut-il s'attacher aux causes ...   Dim 9 Déc - 21:31

Pour résoudre un problème faut-il s'attacher aux causes et / ou aux conséquences possibles ? Plus précisément faut-il chercher à en élucider les causes pour les éradiquer ou bien faut-il plutot chercher à en prévoir les conséquences pour les circonscrire ?
Qu'est-ce qu'un problème ? Une évolution non prévue ? Un écart entre la situation telle qu'elle se présente à nous et nos attentes, nos habitudes, nos valeurs ?
Si nous acceptons cette définition alors comment résoudre un problème ? En cherchant à remonter la chaine des causes, remontant à chaque étape des effets constatés aux causes supposées. Mais les relations de cause à effet ne sont elles pas une simplification excessive de la réalité qui loin de nous la révéler nous en fait apparaitre que ce que l'on veut bien en voir au travers des lunettes de nos habitudes, de nos idéologies ou de nos croyances ?
Si la recherche des causes est ainsi souvent illusoire, faut-il alors considérer que l'on ne peut pas résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés ?
Ne faut-il pas au contraire considérer que l'on peut toujours agir pour résorber cet écart entre la situation réelle et nos attentes. Agir pour retrouver un nouvel équilibre entre celles-ci et la réalité. Agir pour transformer la réalité mais aussi s'efforcer d'être plus lucide, accepter de voir la réalité telle qu'elle est et non telle que nous voudrions qu'elle soit ... en bref ne pas attendre l'impossible.
Connaitre et comprendre la réalité pour agir en vue de la transformer ... n'est-ce pas la réponse à notre question, conforme à notre pratique du dialogue philosophique ? Connaitre et comprendre la réalité, c'est aussi essayer de connaitre les causes de nos problèmes, mais ne pas se résoudre a cette seule recherche, qui nous conduit a penser que seul l'éradication des causes, c'est à dire le retour en arrière, peut rétablir l'équilibre perdu ... et résoudre le problème. Connaître et comprendre la réalité c'est aussi et surtout observer le présent et regarder vers l'avenir en essayant de comprendre les conséquences possibles des actions que l'on peut entreprendre.
Certains nous proposent au contraire, devant un problème, de ne pas agir car toute action serait vaine. Chaque problème étant subjectif, "changeons notre comportement devant la vie" nous disent-ils ! Là ou nous disons "acceptons de voir la réalité telle qu'elle est" ils nous répondent "acceptons la réalité telle qu'elle est", n'essayons pas de la transformer car notre pouvoir sur les choses est illusoire? Dès lors, semble t-il, grace à cette attitude du non agir, les problèmes disparaissent !
Philosophie orientale ou simplement paresse de l'esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour résoudre un problème faut-il s'attacher aux causes ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour résoudre un problème faut-il s'attacher aux causes ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêter la garde alternée pour résoudre le conflit?
» [résolu] Des bruits de vieille machine à écrire
» règles brodées pour mesurer la toile qu'il faut pour une broderie
» Du pain et des jeux et le peuple sera heureux
» (M/LIBRE) GASPARD ULLIEL ? résoudre un problème, c'est comme la chasse, un plaisir de sauvage, et nous avons cela dans le sang.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Débats du dimanche matin-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: