Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on vivre sans désir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernard



Nombre de messages : 227
Age : 63
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Peut-on vivre sans désir ?   Dim 12 Mar - 19:26

"L'expérience sensible génère le désir émotionnel du plaisir, conscientiser, l'expérience ne tombe pas dans la sensionalité du désir."
Dimitri

"J'ai l'impression de ne pas avoir de désirs et je ne désire pas en changer."
Jacques D.

"Le désir est un système d'épreuve qui conduit les hommes à se dépasser par l'action."
Jean

"Point de désir sans renoncement."
Françoise L.

"Le grand désir : Le désir de Rien !
Le 2ème grand désir : Le désir d'indifférence."
Patrice

"Le Tramway de nos désirs révèle t-il l'obscur objet de nos désirs ?"
Marie-Laure

"On vit pour créer son désir une reconnaissance sans gloire ni frustration. Choisir entre Domestiqué et Dominé."
Patrick

"Le rêve est la concrétisation du désir sublimé."
Valérie

"Les femmes désirent ce qu'elles aiment, les hommes aiment ce qu'ils désirent."
Didier

"Nous sommes ce que nous désirons."
Daniel

"Vivre sans désirs : oui
Vivre sans délires : non"
Pauline

"N'oublions pas le désir du salut."
Marc

"Pas de vie sans désir. (Désir = Moteur)"
Françoise B.

"Les désirs mènent à l'illumination."
Linda

"J'ai le désir d'aimer, de tomber, de me relever, de créer, d'y croire, de savoir, de rêver, de vivre en somme !"
Tina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peut-on vivre sans désir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on vivre sans argent
» vivre sans argent
» Vivre sans miroir : c'est possible ?
» Vivre sans poussette
» Vivre sans compte en banque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Les maximes du dimanche matin-
Sauter vers: