Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'imposture est-elle nécessaire pour vivre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernard



Nombre de messages : 233
Age : 63
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: L'imposture est-elle nécessaire pour vivre ?   Dim 26 Fév - 18:33

"Imposture:
- Jeux de rôles - Arme et bouclier
-> Pourquoi le soupçon et la guerre ?"
Annette

"L'imposteur a pour vis à vis le crédule, comme le prophète qui apporte la lumière dans la caverne de Platon."
Patrick

"Combien y a-t-il d'impostures dans le Kamasoutra?"
Jacques D.

"L'imposture n'est nécessaire que pour réussir aux yeux d'autrui ! A quoi bon ?"
Mounia

"Les espaces de résistances, que ce soit la contre-culture ou la Résistance des années de la Grande Guerre, luttent contre l'imposture."
Annie

"Non, Non, je n'ai pas de désir sexuel ! signé : un prêtre pédophile"
Patrice

"La vérité est visible si tu lèves le vois-le"
Nazzaréna

"La séduction amoureuse est une imposture douce"
Laurent

"L'imposture c'est comme la voiture, il faut en garder la maîtrise."
Jean

"Il vaut mieux être soi-même."
Tina

"Et s'il me plait à moi d'être dans l'imposture ? Si c'est ma nature profonde, si je suis alors authentique, je ne suis pas dans l'imposture ...."
Christine

"Etre et paraître est nécessaire à l'existence, l'imposture ne l'est pas."
Dimitri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'imposture est-elle nécessaire pour vivre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trop juste pour vivre moyennement
» Chantal Pary - Pour vivre ensemble - Parole en bas par gigi
» Vivre simplement pour vivre mieux
» Dix propositions pour vivre en paix
» obscurité nécessaire pour bien dormir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Les maximes du dimanche matin-
Sauter vers: