Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Obéir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurent42



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 13/07/2014

MessageSujet: Obéir, est-ce renoncer à sa liberté ?   Sam 18 Fév - 18:05

"Ma liberté commence ou finit celle de l'autre mais je ne lui obéis pas nécessairement." Marie Laure

"La liberté c'est le droit à la désobéissance à la pensée commune, surtout dans un café philo." Sébastien

"Soyons vivant, c'est la seule règle." Bruno

"Sois fidèle à toi même avant tout." Isabel

"Le navire qui n’obéit pas au gouvernail devra obéir au récif." Laurent

"Quand je suis d'accord avec lois auxquelles j’obéis, je suis libre. Pareil pour les ordres auxquels j’obéis. Si je suis d'accord, je suis libre d’obéir." Jacques D.

"Je pense que l’obéissance n'est pas incompatible avec la liberté à partir du moment ou elle est éclairée par un esprit critique développé" Delphine

"Obéissons à notre besoin de liberté qui nous contraint." Patrick

"Henry Préfère avoir une mission plutôt qu'une sous-mission." Henry

"La liberté n'est pas incompatible avec l’obéissance. Prisonniers de la finance, on obéit à la dictature de la finance." Nuage

"Que vise l’obéissance ? Que vise la liberté ? l'union, la cohésion, ou la destruction ?" Sauria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Obéir, est-ce renoncer à sa liberté ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...
» Tunisie et liberté d'expression
» Les courants de la liberté.
» la liberté des femmes menacée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Les maximes du dimanche matin-
Sauter vers: