Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La solitude traduit-elle un manque d'imagination ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 71
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: La solitude traduit-elle un manque d'imagination ?   Dim 11 Déc - 21:09

L'objectif pour moi de poster le sujet de ce dimanche 11 décembre 2011, n'est pas de faire une synthèse de ce qui s'est dit ce matin. Mon intervention n'a pas non plus la prétention de reproduire avec justesse ce qui a été dit. Il s'agit de mes interprétations.
La différence a été faite entre deux genres de solitude: 1) la solitude choisie 2) la solitude subie.
Il a aussi été mentionné, que la solitude est différente de l'isolement, et vice versa.
Est ce que l'imagination permet de sortir de la solitude ? ou est ce que la solitude est un générareur d'imagination ?.
La "vraie" solitude serait t'elle perceptible (ressentie) seulement dans un état dépressif ?.
Des qualificatifs ont été associés à la solitude : solitude positive, solitude pathologique. Ne pourrait-on parler de solitude, que si il y a un vécu de souffrance dans ces moments seuls.
La solitude pourrait s'expliquer par le sentiment d'être incompris par les autres, de manquer d'intéret à eux, à ce qu'ils disent, à ce qu'ils font.
Ne pas comprendre les autres n'est il pas une conséquence "directe" de ne pas se comprendre soi même, un manque de connaissance de soi. La peur de sortir des sentiers battus est sans doute aussi un écueil, à l'enrichissement potentiel découlant de l' exploration de l'inconnu.
Il a aussi été mentionné l'impact des différences de cultures. En Afrique on ne laisse pas un enfant seul.
Pour moi les moments de solitude "choisie" me sont nécessaires . je pratique de plus en plus des méditations actives dans des groupes de parfois d'une cinquantaine de personnes : le fameux "se centrer sur soi, se recentrer" . Dans ces contextes , dans les phases d'immobilité et de silence, je ne me sens pas seul ... Ces expériences me sont d'un apport considérable pour vivre positivement mes moments de solitudes "subies".

Vers les maximes de ce débat: http://cafephilobastille.exprimetoi.net/t248-la-solitude-traduit-elle-un-manque-d-imagination
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

André HATTE: Ma page Facebook
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-cinema-autrement.over-blog.com
 
La solitude traduit-elle un manque d'imagination ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle Vous manque pas?
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» elle est belle la montagne
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» COLUCHE ME MANQUE

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Débats du dimanche matin-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: