Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Voter aujourd’hui est-il un droit plus qu’un devoir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nader



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Voter aujourd’hui est-il un droit plus qu’un devoir ?   Sam 13 Juin - 19:57

Café Le Bastille animé par Bernard, Dimanche 7 juin 2009

Nombre de participants : 17


Le sujet retenu est celui de Jonathan : Voter aujourd’hui est-il un droit plus qu’un devoir ?

Les thèmes proposés :
Voter aujourd’hui est-il un droit plus qu’un devoir ?
Sourire est-il plus important que rire ?
Peut-on parler d’une philosophie de l’argent ?
Est-ce être prévisible que d’être normal ?
La règle est-elle un manque de liberté ou son contraire ?
Comment s’affirme la puissance de l’art ?
Qu’est-ce qu’une génération perdue ?
Comment comprendre un passé qui ne passe pas ?

Jonathan :
Avec les changements économiques, on se désintéresse de la politique. Le droit de vote est récent, représente-t-il un résidu de la démocratie ?

Jean
La démocratie serait-elle morte ?

Jonathan
La démocratie est-elle conforme à ce qu’on voulu ses fondateurs ?

Simone
Le vote d’aujourd’hui est-il spécifiquement en cause ?

Jonathan
Non.

Jacques
Voter est-il une bonne méthode de décision, un acte efficace et nécessaire ?

Emma
Allons-nous vers la fin de la démocratie ?

Pascal
La notion de droit s’oppose-t-elle à celle de devoir ? En Belgique, voter est une obligation.

Michel
C’est à la fois un droit acquis et un devoir pour éviter sa disparition.

X
L’élu a-t-il des devoirs ?

Simone
Faut-il contrô1er son vote ? Comment rendre le vote
démocratique ?

Jacques A.
La démocratie ne serait-elle pas la dictature de la majorité ?

Jonathan
Reposons la question : Voter aujourd’hui est-il plus un droit qu’un devoir ?

Jean-Jacques
Quelques définitions :
Droit : autorisation accordée à l’individu par le collectif (famille, Nation, entité spirituelle.) Devoir : engagement de l’individu envers le collectif.
Nous sommes dans une société qui permet de voter, mon engagement va-t-il faire que j’use de ce droit ? Vais-je en faire un devoir ? La démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Si les individus ne manifestent pas leur accord, les règles du jeu disparaissent.


Jacques
L’interdiction est d’ordre administratif, l’obligation d’ordre moral et personnel.

Pascal
On peut considérer le droit comme le fait du Prince ou de la collectivité mais il peut être envisagé différemment : Le droit quérable est celui que l’Etat a le devoir de respecter. Exemple : Le droit à la retraite.

Emma
Pour ceux qui ne votent pas, sont-ils immoraux ou pas ? Ceux qui votent y vont pour préserver leurs droits. Fukuhama dit « Les chiens gras vont préserver leur droit de s’installer au soleil ».

Jacques A.
Le droit, ce n’est pas avoir le devoir et le devoir, ce n’est pas avoir le droit…Ne serait-il pas préférable de laisser voter ceux qui sont compétents ?

José
Les gens s’évadent dans un monde de divertissement puis ils vont voter, sont-ils conséquents ?

Michel
Le vote est forcément utile. Il produit de la démocratie. Si personne ne l’utilise, la démocratie périclite et appelle un autre mode de gestion comme le jeu télévisé.

Lysa
Le feu vert n’oblige pas, il reste le choix et la règle. En Italie par exemple, le feu rouge n’oblige personne à s’arrêter et il n’y a pas plus d’accident. En fait, le vote responsabilise les gens vis-à-vis de la société mais donner le droit de vote à tout le monde n’a aucun intérêt. Si tout allait bien on ne se demanderait pas si c’est un droit ou un devoir de voter mais il n’y a pas que des gens responsables qui votent.

Bernard
Quel est le système qui permettrait de responsabiliser le vote ?

Paule
Entre le devoir et droit s’inscrit la responsabilité. Aux USA les gens votent de moins en moins. Plus sujet de vote touchent les gens plus ils sont intéressés, c’est pourquoi les municipales sont le plus apprécié. Le devoir de mémoire nous rappelle que nos ancêtres sont morts ou se sont battes pour ce droit.


Emma
Le droit de vote ne m’intéresse pas parce que je n’y comprends rien, je n’ai pas le temps pour m’informer, et je ne vais donc pas jouer à une loterie si l’information ne vient pas à moi.

Michel
Pourquoi les femmes votent-elles ? C’est à se demander ?

Simon
Les votes blancs ne sont pas des non-votes, ce sont des votes de protestations vis-à-vis des politiques que nous ne voyons jamais en face.

Laurent
On n’a pas le choix puisqu’on sait ce qui va arriver. Quand il y a deux candidats, je comprends qu’on puisse s’abstenir, ce n’est pas un devoir de choisir entre le pire et le moins bon. En finir toujours par voter utile.

Marc
Je ressens comme un devoir de voter. J’aurais aimé voter communiste mais je me demande si c’es intelligent et utile ?

Jean
Le fait de voter n’est pas suffisant, il faut sanctionner un programme mais il y a d’autres moyen de s’exprimer : faire grève, débattre en groupe. Les constituants que nous sommes ont le droit de voter dans un cadre qui implique des devoirs.

Hypothèse 1 : voter c’est plus qu’un droit et plus qu’un devoir et le vote n’a pas de sens en soi, il fait partie d’une démarche générale qui a besoin de manifester son désir de responsabilité.

Pascal
Il faut distinguer le droit de et le droit à. Le droit de est une simple
autorisation donc aliénant car je n’ai pas pouvoir de décision. Par contre le droit à la retraite, à la lutte sociale c’est différent.
Le droit requérable n’est ni un passe-droit ni une faveur. Le fait de prince est une faveur et non un droit. L’Etat est tenu à respecter ses engagements et non octroyer des faveurs.

Emma
La démocratie ne serait-elle pas d’élire celui qui ne veut pas de pouvoir ? Autrement dit de trouver un autre système. Et combien gagne un député européen ?[1]

Michel
N’étant pas un pur esprit je vote aussi pour mes intérêts. Le problème se pose également pour la paternité : comment apprendre à être un bon père ? Réponse, on improvise et on avise.


Nader
Le droit de vote c’est un droit élémentaire, ontologique qui existe quelle que soit la situation et il n’y a pas de vacances de vote.

























[1] A travail égal, salaire égal. Soit. Mais
à qui se comparer ? à son collègue, parlementaire national, ou à son
voisin, député européen d’un autre Etat ? Jusqu’à présent c’est la
première solution qui prévaut : les eurodéputés perçoivent les mêmes
indemnités que les parlementaires nationaux du même pays. Cette situation
est un héritage de ce qui existait lorsque les députés européens n’étaient que
des délégués des parlements nationaux. Depuis 1979, ils sont élus au suffrage
universel, mais le système de rémunération a été conservé. Dans presque tous
les Etats, parlementaires nationaux et eurodéputés ont la même indemnité de
base : en France, 6.735 euros par mois (brut). Il ne s’agit que de
l’indemnité parlementaire de base, à l’exclusion des indemnités supplémentaires
qui elles, sont fixées par le PE (voir annexe).

http://www.google.fr/search?Les salaires
députés européens français. Consulté, le 13.06.2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voter aujourd’hui est-il un droit plus qu’un devoir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant de mourir une mère demande au Président de s'occuper de son fils tétraplégique
» Une mac addict est née aujourd'hui!
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» Droit de l'homme et démocratie
» L’ONE redresse difficilement la barre...et droit privé

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Débats du dimanche matin-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: