Café Philo Bastille

Le forum du Café Philo Bastille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Peut-on argumenter sans conviction ? Retenu Par Monique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nader



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Peut-on argumenter sans conviction ? Retenu Par Monique   Dim 26 Avr - 19:20

Le débat animé par Bernard Paris, le 26.04.2009

Peut-on argumenter sans conviction ? Retenu Par Monique

Les thèmes proposés

Le mouvement
L’hypothèse communiste
La philosophie et la mondialisation du capitalisme néolibéral
Peut-on s’exprimer sans opinion ?
L’émancipation à quel prix ?
Qu’est-ce que la mémoire du temps présent ?
Les valeurs ont-elles de la valeur ?
Un chien est-il mieux qu’un homme ?

Monique
Il m’apparait difficile de m’exprimer sans partir d’une opinion. Je me hérisse contre le fait que certains ne font que réagir aux opinions des autres. Personnellement je pense que même ceux qui ne s’expriment pas clairement ont toujours une opinion.

Janine
Qu’est-ce que l’opinion ?

José
L’indécision est –elle un handicap ?

Jean
Qu’est-ce que s’exprimer ?

X
Peut-on argumenter sans opinion ?

Pascal
Peut-on argumenter sans conviction ?

Michel
Je peux écouter quelqu’un quelle que soit son opinion ou la mienne ?

Marc
Peut-on convaincre sans être convaincu ?

Laurence
Parle-t-on des opinions politiques ?

Raymond
Qui dit opinion dit un certain degré de croyance. Aussi je demanderais peut-on argumenter sans savoir sur quoi ?

Issa
On peut argumenter sans conviction :


  • Parce que la langue à une autonomie par rapport à
    la pensée
  • Nous nous sommes pas dans un monde désintéressés : les idées ne sont pas pures
  • La méthode de déconstruction montre que les philosophes ont souvent répété sans renouveler la pensée. Par exemple, le
    problème de L’être de Platon à Hegel ne se renouvèle pas
  • J’en conclus qu’une méthode critique s’impose vis-à-vis des idées.

Hypothèse 1 : En s’imposant une méthode critique et en mettant sa conviction entre parenthèses[1], on peut argumenter

Laurent
Dans la dialectique, on peut dire tout et son contraire de façon cohérente. Mais si je me trompe de camp, comment passer de l’autre côté ? Par exemple, si je suis cardinal et que je ne croie plus en Dieu, que faire ? Il est toujours difficile de faire marche arrière, c’est pourquoi on peut toujours représenter une thèse sans y adhérer et pour des nombreuses raisons.


Hypothèse 2 : La dialectique est une méthode qui permettrait de dépasser les contradictions. Cependant, certaines convictions d’engagement ne le permettent pas.


Raymond
Une décision politique courageuse peut ne pas être acceptée parce que l’argumentation n’est pas à la hauteur. Dans le champ de la parole, il arrive que tous les moyens soient bons. Cela vaut mieux que la guerre. L’opinion serait un ciment, impur du lien social.


Hypothèse 3 : L’opinion serait une forme de conviction atténuée.


Bernard
Les arguments sont-ils indépendants de leurs contenus ?

José
Au bac, on demande aux élèves de suivre la procédure thèse, antithèse et synthèse. La thèse exprime souvent des convictions menacées, on peut donc facilement les combattre. Cela donne le schéma suivant :
Premièrement, on parle de soi ;
Deuxièmement, on va vers l’autre
Troisièmement, il est possible qu’on puisse s’entendre sans se menacer dans un nouvel espace.

Hypothèse 4 : Avec la méthode dialectique on se dépasse soi-même avec les autres.

Jean
C’est une nécessité il faut un minimum de conviction pour argumenter.

Hypothèse 5 : La conviction zéro n’existerait pas.

Michèle
Pour convaincre, il faut :
a. des arguments
b. un message
c. une écoute

Lysa
Le sophisme ou l’opportunisme incitent souvent à argumenter sans conviction. Les avocats et les politiques le font en permanence. Et on peut dire à leur sujet qu’à chaque fois qu’on argumente c’est qu’on n’est pas convaincu et qu’on cherche à se convaincre soi-même.

Pascal
Peut-on avoir le dernier mot sans argumenter ? On voit ou on ne voit pas la vérité ? Mais on peut adopter une conviction qui nous rassure qui nous tranquillise. On peut aussi manipuler les autres. Mais celui qui a une conviction a une vision qui n’a pas besoin d’arguments. Certains savoirs ne sont pas basés sur une connaissance comme la foi, la croyance, la confiance. La vérité ne se prouve pas : elle est preuve. Les politiques inventent une langue qui empêche le discernement.


Jean
L’argumentation a un enjeu, que la conviction existe ou pas ne change rien, on veut s’imposer. La question à se poser est celle de la légitimité de l’argumentation.

Lysa
Argumenter se fait selon trois modes :


  • Le pathos qui joue sur les affects
  • L’ethos [2]
    ou argument d’autorité
  • Le logos[3] ou pensée discursive qui relègue le sophisme au dernier rang ou nom de bien commun.
Issa
Il y a dans chaque société une idéologie dominante, celle du plus faible ou celle du plus fort. Aujourd’hui c’est celle du plus fort qui prévaut. Marx disait « l’existence sociale a une primauté sur l’existence individuelle ». On dit aussi « on croit mourir pour le pays alors qu’on meurt pour l’industrie ».

Dans la dialectique la valeur de l’antithèse est double, c’est une négation de la négation. Il n’existe pas de logique dialectique, ni de logique universelle. Chaque idée a sa logique propre, il faut un travail théorique pour la mettre en évidence.


Raymond
Le champ de la vérité est très grand mais il n’existe qu’en mathématique. Dans le pouvoir absolu, le fait de
répondre constitue une offense au discours unique du dictateur et donc au dictateur lui-même. Le droit à l’expression est la meilleure et la pire des choses.

Hypothèse 6 : Face au dictateur la conviction singulière n’existerait pas

José
L’opinion c’est l’économie du travail qui amène à penser, c’est le prêt à porter de la pensée. La conviction est la conscience d’un intérêt supérieur qui rend la personne disponible aux critiques légitimes et réunit son propre intérêt à l’intérêt général.

Hypothèse 7 : Toute conviction solide est une conviction altruiste et désintéressée.

[1]. Mettre entre parenthèses, c’est une expression husserlienne. Sartre l’a reprise abondamment.
[2]. Ensembles des attitudes spécifiques des membres d’une société particulière. Larousse, 2006, p.435
[3]. Rationalité suprême gouvernant le monde chez
certains philosophes, Héraclite, Stoïciens, 2006, 640.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peut-on argumenter sans conviction ? Retenu Par Monique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on vivre sans argent
» Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve
» Les règles et vous ?
» Citations stupides
» Perte de liquide amniotique

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Café Philo Bastille :: Débats du dimanche matin-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: